Un artisan menuisier formateur

On transforme la matière et la matière nous transforme !

Un menuisier à l’ancienne

Quand je me suis installé en avril 1985, je m’étais fixé comme ligne de conduite que tout ce qui sortirait de mon atelier y serait fabriqué.
En 33 ans je n’ai jamais dérogé à cette règle. J’ai donc appris à transformer la matière bois.

Parallèlement, j’ai continué à me former à la menuiserie traditionnelle avec des anciens du Faubourg qui m’ont transmis leur précieux savoirs-faire et je les en remercie.
Puis, au fil des années, j’ai constaté que ce savoir-faire disparaissait inexorablement. J’ai alors réalisé qu’il m’appartenait de le transmettre et c’est ce que je fais depuis maintenant 12 ans.

Le désir de transmettre

Beaucoup de gens ont le désir d’apprendre les pratiques traditionnelles de la menuiserie et il n’y a pas d’âge pour cela.
Alors je transmets ce que j’ai reçu des menuisiers d’antan, guidé par  deux choses que m’avait dites l’un d’entre eux :

  1. « Quand quelqu’un te demande de partager un secret de métier, tu dois lui donner ce qu’il te demande. S’il le met en application, c’est qu’il le mérite. S’il n’en fait rien cela restera un secret ».
  2. « Quand tu dois transmettre à quelqu’un un geste compliqué, décomposes le en plusieurs gestes simples et il deviendra accessible à tout le monde »

L’humain et la matière

En plus de sauvegarder les savoirs-faire traditionnels en menuiserie et de transmettre les valeurs qui tournent autour de l’humain dans sa rencontre avec le bois, mon souhait est que chacun puisse fabriquer chez lui de beaux meubles à la main, avec peu d’investissement en outillage.

C’est pour ça que ma pédagogie est basée sur le contact physique avec la matière. Il est selon moi fondamental de travailler le bois à la main avant de passer au façonnage par les machines car c’est le meilleur moyen de comprendre cette matière vivante.

Je dis souvent que l’on transforme la matière et que la matière nous transforme !